Actualité

Algérie : gabegie la magnifique

Le président algérien, Abedlaziz Bouteflika, est en bien mauvaise santé. Ses compatriotes se demandent s'il a encore toutes les facultés mentales requises pour gouverner un pays secoué par des tensions sociales récurrentes et menacé par les jihadistes du Sahel. Qu'ils se rassurent ! Le chef de l'État ne perd pas du tout le nord. Il a signé en juillet dernier un décret qui attribue une contribution budgétaire d'1,5 milliard de dinars (14 millions d'euros) à la résidence d'État du Sahel. Cet ensemble balnéaire regroupe une série de belles villas et de jolis chalets gracieusement mis à disposition des sommités de l'État et de leurs invités étrangers. Le décret, indique le quotidien El Watan, ne précise pas à quoi exactement seront affectés les sous. Pas de panique : le président Bouteflika ne devrait plus tarder à le balbutier.

Alternatives Internationales, n°64, page 22 (09/2014)
Alternatives Internationales - Algérie : gabegie la magnifique