Actualité

Inde : l'armée des quarante singes

Si l'homme descend du singe, il est parfois nécessaire qu'il y remonte. C'est ce qu'ont pensé les autorités de Delhi qui ont embauché, pour patrouiller autour des principaux bâtiments officiels, une quarantaine de jeunes hommes au visage grimé de noir et surtout capables d'imiter à la perfection le cri du langur (ou semnopithèque), une variété de singe qui a la particularité d'effrayer les macaques. Or ces derniers pullulent à Delhi où ils entrent dans les maisons et les bureaux, terrorisent les occupants, volent de la nourriture... Jusqu'en 2012, des dompteurs de langurs arpentaient les rues de Delhi, leur animal en laisse. Mais depuis cette date, les autorités appliquent une vieille loi qui en interdit la domestication. Y compris aux forces de l'ordre. À Delhi, des auxiliaires de poulets sont donc contraints de faire le singe.

Alternatives Internationales, n°64, page 23 (09/2014)
Alternatives Internationales - Inde : l'armée des quarante singes