Agir

A propos de l'élection d'Hassan Rohani

"L'élection il y a un an d'un nouveau président soi-disant modéré a fait naître l'espoir que les prisonniers politiques iraniens seraient bientôt libérés, mais beaucoup d'entre eux sont toujours derrière les barreaux"
(Joe Stork, directeur adjoint Moyen-Orient à Human Rights Watch)

L'élection d'Hassan Rohani a peut-être changé la face du monde (nucléaire) mais pas celle de l'Iran. Les incarcérations de membres de l'opposition, de blogueurs, de journalistes, de militants des droits des travailleurs ou des minorités religieuses, sous prétexte de menace à la sécurité nationale, sont toujours aussi fréquentes.

Alternatives Internationales, n°64, page 65 (09/2014)
Alternatives Internationales - A propos de l'élection d'Hassan Rohani