Lectures
Afghanistan
par Firouzeh Nahavandi.
De Boeck (128 p., 12 euros)

Un ouvrage synthétique qui revient sur l'histoire, la géographique, l'économie et la situation politique de l'Afghanistan. Le pays est encore fortement en proie à l'insécurité puisque les attentats et les affrontements y ont fait plus de 3 000 morts en 2013. Mais la pauvreté fait beaucoup plus de victimes dans cet État ravagé par 30 ans de guerre. L'histoire de l'Afghanistan, analyse l'auteur, s'explique en grande partie par sa géographie enclavée, avec des voisins puissants comme le Pakistan qui continuent de le déstabiliser. Au XVIIIe siècle, l'histoire de la région est marquée par la rivalité entre différentes branches de l'ethnie pachtoune. Mais durant la fin du XXe siècle, les Tadjiks, Ouzbeks et Hazaras joueront également un rôle de premier plan dans les conflits qui ont divisé le pays. Depuis l'invasion soviétique en 1979, plus de dix millions d'Afghans ont pris le chemin de l'exil. Ainsi, plus d'un tiers de la population a quitté le territoire national, ce qui fait de l'Afghanistan le pays au taux d'émigration le plus élevé du monde ! Un autre triste record concerne la scolarisation, plus de la moitié des filles ne vont toujours pas à l'école. Ce pays essentiellement agricole est également l'un des principaux producteurs d'opium et de pavot du monde. Face à cela, même si l'aide internationale a été importante, Kaboul et les grandes zones d'insécurité en ont mobilisé la majorité, mettant paradoxalement en danger les régions les plus calmes, sans impulser de véritable développement.

Naïri Nahapétian

Alternatives Internationales, n°64, page 76 (09/2014)
Alternatives Internationales - Afghanistan