Lectures
Nous faisions semblant d'être quelqu'un d'autre
par Shani Boianjiu, traduit de l'anglais (Israël) par Annick Le Goyat.
Robert Laffont (320 p., 21 euros).

À l'école, on leur a donné des leçons sur les "enfants roquettes", à l'université, on leur a parlé masques à gaz, à la maison, leurs parents leur ont raconté leurs années sous l'uniforme israélien... Léa, Yaël et Avishag, amies d'enfance, viennent d'un village de Galilée où tout le monde travaille à "l'usine qui fabrique des pièces détachées de machines servant à fabriquer des avions" et où l'on se nourrit essentiellement de tomates. Le service militaire expédie l'une dans un camp d'instruction de tir, l'autre à un checkpoint et affecte la troisième à la surveillance d'une clôture, à la frontière égyptienne, contre laquelle se jettent des réfugiés soudanais... Nous faisions semblant d'être quelqu'un d'autre n'est peut-être pas ce roman prodige décrit par la presse anglo-saxonne ; en revanche, c'est une formidable peinture de la jeunesse israélienne et de son quotidien dans les rangs de Tsahal. Passé par l'armée, puis par les bancs de l'université de Harvard, son auteur l'a composé comme une succession de séquences éloquentes... Ragots échangés dans le ventre des véhicules blindés. Coucheries avec des soldats qui ne reviennent pas d'opération. Soldates dont les nerfs s'effondrent et qui se dénudent dans les miradors - au grand émoi du camp d'en face. Viols. Incidents de checkpoint. Flashback sur la mort d'un olivier. Rencontres surréalistes avec des manifestants palestiniens (qui réclament qu'on leur tire dessus pour qu'on en parle dans les journaux)... Cette multiplication de récits et de points de vue ne rend pas le roman objectif - malgré ses sarcasmes et sa volonté de comprendre l'autre camp, il reste clairement pro israélien. Mais il parvient parfaitement à cerner l'absurdité de cette guerre, et la psychologie de ceux qui la font. Et résume parfois le tout en une fulgurance, telle cette vision d'une jeune soldate qui regarde passer dans le ciel les mêmes roquettes que dans son enfance...

Alexis Brocas

Alternatives Internationales, n°64, page 78 (09/2014)
Alternatives Internationales - Nous faisions semblant d'être quelqu'un d'autre