Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous !
L'accès au document que vous avez selectionné est payant.
Vous pouvez :
 - acheter l'accès à ce document (1,50 €)
 - acheter le numéro entier en version numérique (6,90 €)
 - vous abonner à la version numérique de la revue (ce qui inclut un accès gratuit à tous les numéros en ligne)
Auteur : Yann MENS
Publication : n° 46
Date : 01/03/2010
Type : Article
Longueur : 515 mots

Début du document :

Il y a, d'abord, les attaques frontales. C'est Nicolas Sarkozy, par exemple, faisant adopter en 2009 la réforme de l'audiovisuel par laquelle le chef de l'Etat reprend des mains du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) le pouvoir de nommer les présidents de France Télévisions et de Radio France. Certes, le CSA, qui conserve un avis conforme, ne constituait qu'une frêle barrière contre l'ingérence du pouvoir, mais même cette petite digue a sauté. Puis il y a les connivences, plus ou moins discrètes, qui voient des journalistes s'autocensurer, voire devancer les souhaits du prince. Comme Jean (…)