Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous !
L'accès au document que vous avez selectionné est payant.
Vous pouvez :
 - acheter l'accès à ce document (1,50 €)
 - acheter le numéro entier en version numérique (6,90 €)
 - vous abonner à la version numérique de la revue (ce qui inclut un accès gratuit à tous les numéros en ligne)
Auteur : Yves HARDY
Publication : n° 46
Date : 01/03/2010
Type : Article
Longueur : 321 mots

Début du document :

Evo Morales a fait inscrire dans la Constitution ratifiée en janvier 2009 la dépénalisation de la coca, " patrimoine culturel des peuples andins ". Concrètement, l'action d'Evo Morales a consisté à étendre les superficies autorisées à la culture pour les usages traditionnels. Avant son arrivée au pouvoir, en 2005, 12 000 ha étaient autorisés. Sa réélection en décembre 2009 et son annonce de porter la superficie légale à 20 000 ha ont dopé les cocaleros. Début janvier, une délégation de paysans du Chapare - l'une des deux zones de culture, avec les Yungas - s'est rendue à La Paz. " Le lancement (…)