Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous !
L'accès au document que vous avez selectionné est payant.
Vous pouvez :
 - acheter l'accès à ce document (1,50 €)
 - acheter le numéro entier en version numérique (6,90 €)
 - vous abonner à la version numérique de la revue (ce qui inclut un accès gratuit à tous les numéros en ligne)
Publication : n° 58
Date : 01/03/2013
Type : Article
Longueur : 310 mots

Début du document :

À la fin du mois de janvier, les Pékinois étaient invités à rester chez eux, tant l'air était irrespirable. Voire dangereux pour les personnes fragiles. Le taux de particules fines (PM10 ou PM2,5 selon leur taille) en suspension dans l'air, celles qui pénètrent directement dans les poumons, a atteint des records. Plus de 500 par m3 d'air dans certains endroits, quand la moyenne nationale annuelle culmine à 100, ce qui est encore dix fois supérieur à ce que préconise l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Les autorités, conscientes du problème, ont décidé de rendre publiques leurs mesures d (…)