Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous !
L'accès au document que vous avez selectionné est payant.
Vous pouvez :
 - acheter l'accès à ce document (1,50 €)
 - acheter le numéro entier en version numérique (6,90 €)
 - vous abonner à la version numérique de la revue (ce qui inclut un accès gratuit à tous les numéros en ligne)
Auteur : Thomas ABGRALL
Publication : n° 58
Date : 01/03/2013
Type : Article
Longueur : 661 mots

Début du document :

Historiquement, le courant salafiste a toujours été marginal au pays du cèdre, même s'il est présent dans certaines villes, comme Tripoli au nord du Liban. La diversité religieuse du pays (18 confessions), et l'absence de personnalité charismatique au sein du mouvement avaient jusqu'ici limité son audience. Mais depuis plus d'un an, les salafistes ont trouvé leur "star" : le cheikh Ahmad al-Assir. Originaire de Saïda - troisième ville du pays et bastion sunnite -, il n'a cessé de gagner en popularité, à la faveur de l'insurrection syrienne. Dénonçant les "massacres des sunnites par les alaouit (…)