Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous !
L'accès au document que vous avez selectionné est payant.
Vous pouvez :
 - acheter l'accès à ce document (1,50 €)
 - acheter le numéro entier en version numérique (6,90 €)
 - vous abonner à la version numérique de la revue (ce qui inclut un accès gratuit à tous les numéros en ligne)
Auteur : Thomas MONNERAIS
Publication : n° 59
Date : 01/06/2013
Type : Article
Longueur : 1362 mots

Début du document :

L'argent a changé de camp et cela modifie la donne humanitaire. Dernier exemple en date, la crise syrienne (lire p. 10-11). Le Koweït vient de contribuer à hauteur de 350 millions de dollars, plus que les États-Unis et l'Union européenne, sur un total d'un milliard et demi demandé par les Nations unies. Donnant ainsi un peu de répit à un programme onusien exsangue tant, en matière d'aide internationale, les écarts entre parole et acte sont importants. C'est la deuxième fois seulement qu'un pays du Golfe collabore avec l'ONU dans le cadre d'un appel d'urgence. La première fois reste dans les an (…)