Alternatives Economiques - Article de la rubrique Agir

Rubrique : Agir

Résultat de la requête :

Nombre de résultats : 1167

Cyberharcèlement : un combat difficile

[Article]Alternatives Economiques n° 388, p.59, 3/2019, 817 mots
par : Céline MOUZON

Les violences sexistes, mais aussi homophobes ou racistes, sont bien présentes sur les réseaux sociaux. Réponse pénale, autodéfense, solidarité : autant de moyens d'y faire face.

Acheter le document

Terminale : par ici le programme !

[Brève]Alternatives Economiques n° 388, p.60, 3/2019, 57 mots

Législation européenne : et dans la catégorie "novel food"...

[Encadré]Alternatives Economiques n° 388, p.57, 3/2019, 228 mots

Depuis le 1er janvier 2018, les insectes sont classés au sein de l'Union européenne dans la catégorie "novel food", qui rassemble les aliments qui n'étaient pas consommés sur le continent avant 1997. Auparavant, "le texte n'était pas clair concernant les insectes et laissait place à l'interprétation des Etats, note Katia Merten-Lentz, avocate spécialisée dans le droit agroalimentaire. C'est ce qui explique que certains pays, comme les Pays-Bas, la Belgique, le Royaume-Uni ou la Suisse, autorisaient la commercialisation d'insectes entiers pour l'alimentation humaine". Désormais, il faut une aut (…)
Acheter le document

Journalistes : formation économique

[Article]Alternatives Economiques n° 388, p.60, 3/2019, 93 mots

Alors que l'économie tient une place centrale dans les décisions politiques et leur justification, l'information économique reste de qualité médiocre. Déficit de formation et guerres entre services en sont autant de causes. C'est ce qui ressort du dernier rapport de l'Institut pour le développement de l'information économique et sociale (Idies), qui donne la parole à une dizaine de journalistes économiques. Créé en 2007 et abrité par Alternatives Economiques, l'Idies a vocation à animer le débat social autour des conditions d'une information économique et sociale de qualité.
Acheter le document

Les insectes peuvent-ils nourrir le monde ?

[Article]Alternatives Economiques n° 388, p.56, 3/2019, 1759 mots
par : Léonor LUMINEAU

Des insectes dans nos assiettes plutôt que de la viande, ce n'est pas pour demain. Mais des entreprises sont sur le coup, avec pour cible la nourriture pour animaux.

Acheter le document

Etats membres sous influence

[Article]Alternatives Economiques n° 388, p.60, 3/2019, 211 mots
par : Céline MOUZON

Depuis 2012, l'industrie automobile met des véhicules à disposition du pays qui exerce la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne. Durant les six mois que dure leur mandat à la tête du Conseil, les Etats membres font aussi régulièrement appel à des cabinets de lobbying pour accroître leur image de marque. Comment ne seraient-ils pas, après cela, perméables aux discours des lobbies ? La lecture du rapport de l'ONG Corporate Europe Observatory sur les Etats membres sous l'influence des industriels est à ce sujet édifiante.
Acheter le document

La jeunesse pour le climat

[Article]Alternatives Economiques n° 388, p.60, 3/2019, 249 mots
par : Céline MOUZON

Une grève scolaire mondiale est prévue le 15 mars pour exiger des responsables politiques des mesures concrètes de lutte contre le dérèglement climatique. Partout dans le monde, lycéens et étudiants sont ainsi mobilisés pour le climat dans le sillage de la Suédoise Greta Thunberg. Cette jeune femme de 16 ans a en effet initié les Fridays for Future (www.fridaysforfuture.org), des grèves scolaires pour le climat qui ont lieu chaque vendredi.
Acheter le document

Rétention : jusqu'à trois mois

[Brève]Alternatives Economiques n° 388, p.60, 3/2019, 90 mots

La mode de l'éthique

[Encadré]Alternatives Economiques n° 387, p.59, 2/2019, 95 mots

Veja n'est pas la seule marque éthique à la mode. Plusieurs autres fabricants ont créé leur marque sur une démarche intégrant social et environnement. Cependant, nombre d'entre eux ne touchent qu'un public confidentiel, et peu atteignent des volumes importants. Parmi ceux qui touchent un large public, on peut citer Patagonia. Cette entreprise étasunienne de vêtements techniques utilise uniquement du coton biologique et principalement du polyester recyclé. Et l'entreprise reverse 1 % de son chiffre d'affaires à des organisations non gouvernementales (ONG) ou associations de protection de l'envi (…)
Acheter le document

A la place d'EuropaCity, défendons Carma !

[Entretien]Alternatives Economiques n° 387, p.61, 2/2019, 668 mots
par : Céline MOUZON

Et si, au lieu du centre commercial et de loisirs géant au nord de Paris, on faisait un projet citoyen de transition écologique ? Depuis 2016, Carma se précise.

Acheter le document

Amazon : sus au gaspillage !

[Brève]Alternatives Economiques n° 387, p.62, 2/2019, 101 mots

ESS : inspiration

[Brève]Alternatives Economiques n° 387, p.62, 2/2019, 74 mots

Les risques de la dématérialisation des services publics

[Brève]Alternatives Economiques n° 387, p.62, 2/2019, 228 mots
par : Céline MOUZON

Pandémies : investir maintenant !

[Brève]Alternatives Economiques n° 387, p.62, 2/2019, 248 mots
par : Céline MOUZON

SOS Méditerranée : un nouveau navire ?

[Brève]Alternatives Economiques n° 387, p.62, 2/2019, 102 mots

Les baskets Veja tiennent-elles leurs promesses ?

[Article]Alternatives Economiques n° 387, p.58, 2/2019, 1753 mots
par : Justin DELÉPINE

La marque Veja a séduit une clientèle en quête de chaussures écolos. Produisant au Brésil, elle défend un modèle fondé sur la transparence.

Acheter le document

Indicateurs de richesses : pas de rapport

[Brève]Alternatives Economiques n° 386, p.58, 1/2019, 103 mots

Il faut en finir avec l'avion roi

[Entretien]Alternatives Economiques n° 386, p.57, 1/2019, 707 mots
par : Céline MOUZON

Le mouvement Stay Grounded milite contre l'avion et pour un système de transport juste. Entretien avec sa coordinatrice, Magdalena Heuwieser.

Acheter le document

Égalitaire, l'ESS ? : action !

[Brève]Alternatives Economiques n° 386, p.58, 1/2019, 72 mots

Enfants étrangers : demain tous fichés ?

[Brève]Alternatives Economiques n° 386, p.58, 1/2019, 241 mots
par : Céline MOUZON