Comprendre

Sociologie : l'actualité des études

  • Un fossé sépare les conditions de vie dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV) de celles qui prévalent dans le reste du pays. Selon une récente étude de l'Observatoire national de la politique de la ville (ONPV), le taux de pauvreté y est en moyenne trois fois plus élevé (44 %) qu'en France métropolitaine (14,9 %), et atteint même 54,6 % parmi les familles monoparentales. Fin 2017, parmi les allocataires de la Caisse d'allocations familiales (75 % de la population des QPV), un quart perçoit le RSA (13,4 % dans l'ensemble de la métropole). Ils sont autant à dépendre entièrement des prestations versées par l'organisme pour vivre. Une grande précarité davantage accentuée encore dans les QPV d'outre-mer, même si les écarts avec la population générale, plus pauvre qu'en métropole, y sont globalement moindres.
    A consulter sur www.onpv.fr/publications
  • Le "microtravail" consiste à réaliser des tâches fragmentées et répétitives (classer des images, répondre à des sondages...), (faiblement) payées à l'unité, que des entreprises proposent sur des plates-formes numériques dédiées. Une première enquête dénombre en France environ 15 000 microtravailleurs très actifs (au moins une connexion par semaine à un site de microtravail), 50 000 réguliers (au moins une connexion par mois) et 250 000 occasionnels (moins d'une fois par mois). A titre de comparaison, le nombre de chauffeurs de VTC (Uber et autres) en France est estimé à 27 000. Précarisés à l'extrême, ces microtravailleurs mériteraient une attention plus poussée de la part des syndicats et de la puissance publique, estiment les auteurs de l'étude.
    A consulter sur https://bit.ly/2Ejsb8z
Alternatives Economiques, n°388, page 81 (03/2019)
Alternatives Economiques - Sociologie : l'actualité des études