Lectures
Méthodes et pratiques de la prospective par les signaux faibles. Détecter, libérer, créer le futur
par Philippe Cahen.
Editions Kawa, 2018, 126 p., 23,95 euros.

C'est un petit livre, publié par un tout petit éditeur, mais pour un grand sujet et traité par l'un de nos meilleurs experts de la prospective. Sa Lettre des signaux faibles éditée chaque mois pointe les informations qui présentent un caractère d'incongruité, une surprise ou une anomalie, mais pourraient bien influencer, voire bouleverser, notre futur.

Les exemples abondent de lectures anticipées comme l'apparition d'Amazon ou d'Uber, l'explosion paradoxale des SUV en pleine crise écologique, ou encore la crise des grandes surfaces périurbaines de type Carrefour signalée dès le premier numéro de sa lettre en 2003.

L'auteur décrit ce qui fait son métier, voire son art : la prospective. Une discipline plutôt récente puisque le mot fut inventé en 1957 par le philosophe Gaston Berger. Elle a connu son heure de gloire en France dans les années 1970-1980, quand la Datar s'est mise à travailler sur une France de 100 millions d'habitants. Depuis, le raccourcissement saisissant de l'horizon des responsables politiques et économiques domine. Ce livre permet de réhabiliter la discipline avec des outils désormais plus adéquats.

Jean-Joseph Boillot

Alternatives Economiques, n°388, page 88 (03/2019)
Alternatives Economiques - Méthodes et pratiques de la prospective par les signaux faibles. Détecter, libérer, créer le futur