Lectures
La ZAD, c'est plus grand que nous
par Thomas Azuélos et Simon Rochepeau.
Futuropolis, 2019, 207 p., 25 euros.

Une fois tous les recours juridiques passés, le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes est censé démarrer. Mais les terrains sont envahis et deviennent une zone à défendre, une ZAD. Entre fiction et réalité, on plonge à l'intérieur de ce mouvement, et même si les auteurs s'inscrivent en soutien de cette histoire collective, on échappe au romantisme révolutionnaire et à l'admiration béate.

La ZAD est une zone de conflits. Avec la police, bien sûr, mais aussi en son propre sein. Entre les agriculteurs locaux et les jeunes qui veulent en faire un îlot anticapitaliste. Entre ceux qui prônent la violence et les braquages et ceux qui les refusent, entre ceux qui veulent des AG pour s'organiser et ceux qui s'en moquent, sans oublier les conflits interpersonnels. On suit plusieurs personnages, dont les destins se croisent, qui s'aiment, s'engueulent, débattent, travaillent. Et quand ils s'approcheront de la victoire, ils devront décider quoi faire d'eux-mêmes et de leur vie. Une BD de combat et d'apprentissage.

Christian Chavagneux

Alternatives Economiques, n°388, page 89 (03/2019)
Alternatives Economiques - La ZAD, c'est plus grand que nous