Lectures
Améliorer les appariements sur le marché du travail
par Alexandra Roulet.
Coll. Sécuriser l'emploi, Les Presses de Sciences Po, 2018, 96 p., 9 euros.

D'emblée, l'auteure définit l'appariement comme la "mise en relation entre l'offre et la demande de travail", et plus spécifiquement concernant l'emploi salarié comme le "processus par lequel un salarié et un employeur se choisissent mutuellement". On comprend que ce cadre néoclassique ne sera guère discuté ici. Cela n'empêche pas à cet ouvrage de proposer une assez large synthèse de la littérature sur le sujet, plutôt utile à qui s'y intéresse. L'auteure traite d'abord la question du décalage bien connu en matière de compétences, rappelant les résultats globalement décevants des politiques de formation, puis celle moins mise en avant de la mobilité géographique, dont elle pointe qu'elle n'explique qu'une faible part du chômage. Sont ensuite abordées la question de l'assurance chômage où, au vu des recherches existantes, l'auteure plaide pour l'instauration d'un bonus-malus récemment débattu et, enfin, celle des comportements respectifs des recruteurs et demandeurs d'emploi, pour lesquels les big data et la psychologie apportent des pistes prometteuses, selon la chercheuse. Une synthèse pédagogique, mais qui laisse un peu les lecteurs sur leur faim.

Igor Martinache

Alternatives Economiques, n°385, page 90 (12/2018)
Alternatives Economiques - Améliorer les appariements sur le marché du travail