Actualité

Services à la personne : salariés en détresse !

Qu'ils soient employés par un particulier ou rattachés à un organisme prestataire, les salariés des services à la personne (SAP) ont des conditions de travail qui laissent à désirer. En moyenne plus âgée que l'ensemble des salariés (46 ans, contre 41 en 2015), essentiellement féminine (87,3 % en 2015) et peu diplômée, cette population de travailleurs a un temps de travail fractionné et des horaires atypiques. "Le travail régulier le samedi concerne presque un salarié des SAP sur quatre, et le dimanche un salarié sur huit", indique ainsi la Dares dans une récente étude. Ils sont aussi plus nombreux que la moyenne à se déclarer en mauvaise santé. A l'heure où les Français vieillissent, ils représentent pourtant une main-d'oeuvre indispensable.

Alternatives Economiques, n°382, page 30 (09/2018)
Alternatives Economiques - Services à la personne : salariés en détresse !