Actualité

Substances toxiques : les tampons pas si hygiéniques

L' Agence de sécurité sanitaire (Anses) a publié en juillet une évaluation des risques sanitaires liés aux protections intimes. Conclusion : on trouve de nombreuses substances très toxiques dans les serviettes, tampons et autres coupes menstruelles telles que dioxines, furanes, glyphosate et même des produits interdits dans l'Union européenne : lindane, quintozène, hexachlorbenzène. Le comité d'experts de l'Anses indique qu'aucun dépassement de seuils sanitaires n'a été mis en évidence, mais cela ne l'empêche pas de recommander d'éliminer ces substances ou de les réduire au maximum.

En savoir plus

Alternatives Economiques, n°382, page 54 (09/2018)
Alternatives Economiques - Substances toxiques : les tampons pas si hygiéniques