Actualité

207 défenseurs de la terre assassinés en 2017

Au moins 207 défenseurs de l'environnement et du droit à la terre ont été assassinés l'an dernier. Le chiffre le plus élevé jamais enregistré selon Global Witness. La majorité de ces meurtres (60 %) a été commise en Amérique latine, au Brésil principalement. Les Philippines sont le 2e pays le plus dangereux et la RDC le 5e. Ces assassinats ont pour la plupart partie liée avec les grandes exploitations agricoles, les activités minières, l'exploitation forestière et le braconnage.

En savoir plus

Alternatives Economiques, n°382, page 55 (09/2018)
Alternatives Economiques - 207 défenseurs de la terre assassinés en 2017