Agir

Egypte : "une répression made in France"

Depuis le coup d'Etat militaire de 2013 et l'arrivée au pouvoir d'Al Sissi, les pouvoirs des forces armées égyptiennes se sont accrus : 3 000 personnes ont été tuées au nom de la lutte contre le terrorisme, et des milliers d'autres emprisonnées. Un récent rapport de la FIDH dénonce le rôle de la France. Les ventes d'armes et de matériel de surveillance à destination de ce pays ont augmenté. En 2010, les livraisons d'armes représentaient 40 millions d'euros, en 2014, 840 millions, et en 2016, 1,3 milliard. Le rapport demande un contrôle parlementaire permanent.

En savoir plus

Alternatives Economiques, n°382, page 60 (09/2018)
Alternatives Economiques - Egypte : "une répression made in France"