Comprendre

Écologie : l'actualité des études

  • L'agriculture bio est plus efficace que la chimie pour résister aux agresseurs des cultures. Selon une analyse de la littérature scientifique effectuée par l'Inra et l'université de Rennes 1, l'agriculture bio présente des taux d'infestation inférieurs à l'agriculture chimique en ce qui concerne les pathogènes (champignons, bactéries) et équivalents pour les ravageurs animaux (insectes...). En revanche, l'infestation par les plantes adventices (les "mauvaises herbes") est plus forte, mais c'est justement leur présence qui facilite la lutte contre les autres agresseurs. L'Inra avait par ailleurs montré que le traitement mécanique de ces adventices n'était pas, en règle générale, moins efficace et plus coûteux que le recours aux herbicides tels que le glyphosate.
    A consulter sur https://go.nature.com/2KYFiRv
  • Le réchauffement fait grimper les taux de suicide. En analysant des données sur plusieurs décennies, une équipe de chercheurs (Etats-Unis, Canada, Chili) a montré que lorsque la température moyenne mensuelle augmentait d'un degré, le taux de suicide progressait respectivement de 0,7 % aux Etats-Unis et de 2,1 % au Mexique. A noter que cette relation ne s'atténue pas sur la longue durée, ce qui suggère que l'homme est un animal qui va lui aussi avoir bien du mal à s'adapter au réchauffement. S'il était plus actif et solidaire dans la lutte pour défendre la planète, aurait-il davantage le moral ?
    A consulter sur https://go.nature.com/2A9PXUC
Alternatives Economiques, n°382, page 82 (09/2018)
Alternatives Economiques - Écologie : l'actualité des études