Lectures
L'État, le promoteur et le maire. La fabrication des politiques du logement
par Julie Pollard.
Les Presses de Sciences Po, 2018, 211 p., 19 euros.

Les promoteurs ont un rôle mal défini mais de plus en plus central dans le fonctionnement du marché immobilier. Assurant la coordination de multiples intervenants, ils suivent en effet un projet de construction de sa conception jusqu'à sa livraison aux acquéreurs finaux. Pour autant, si les pouvoirs publics tendent à leur déléguer de plus en plus la réalisation du bâti, il serait erroné de croire que ces acteurs privés et leur lobby auraient de fait pris le contrôle de la politique du logement.

C'est ce que démontre l'auteure avec cet ouvrage éclairant, dans lequel elle revient tour à tour sur la structuration du marché de la promotion immobilière et son évolution, sur l'encadrement par l'Etat de l'action des promoteurs, en soulignant le rôle crucial des niches fiscales, et sur l'intervention des collectivités locales, à partir plus particulièrement de l'exemple des communes franciliennes d'Issy-les-Moulineaux et de Saint-Denis. Ce faisant, elle esquisse ce qu'elle qualifie de "régulation par délégation" pour caractériser le secteur du logement, dans un contexte de contraintes financières fortes mais de volontarisme politique important, ainsi que de désarticulation entre les niveaux national et local. Une approche éclairante qui invite à sortir des visions et oppositions toutes faites concernant l'action publique et le fonctionnement des marchés.

Igor Martinache

Alternatives Economiques, n°382, page 86 (09/2018)
Alternatives Economiques - L'État, le promoteur et le maire. La fabrication des politiques du logement