Lectures
L'interprétation sociologique des rêves
par Bernard Lahire.
Coll. Laboratoire des sciences sociales, La Découverte, 2018, 487 p., 25 euros.

De toutes les activités humaines, le rêve apparaît sans doute comme la plus mystérieuse et inaccessible à la connaissance. Même les neurosciences, avec tout leur appareillage, ne peuvent que saisir les influx cérébraux, mais pas les contenus des songes eux-mêmes. C'est dire le défi qu'entreprend de relever Bernard Lahire en proposant de poser les fondements d'une analyse sociologique du rêve. Il s'inscrit, ce faisant, dans les pas de Freud et de nombreux autres, en montrant leurs apports mais aussi les limites de leurs approches. A l'issue d'une longue discussion érudite des multiples tentatives de cerner le sens de ces formes d'expression particulières que constituent les rêves, Bernard Lahire expose un protocole exigeant par lequel les sociologues pourraient s'attaquer à ce continent inexploré jusque-là par eux. Tout en s'efforçant de mettre au jour les dispositions incorporées des rêveurs, notamment leurs "problématiques existentielles", et les contextes dans lesquels elles s'activent. Un manifeste convaincant et passionnant dont on attend la mise en oeuvre dans le prochain ouvrage !

Igor Martinache

Alternatives Economiques, n°382, page 89 (09/2018)
Alternatives Economiques - L'interprétation sociologique des rêves