Lectures
L'histoire à venir
par Patrick Boucheron et François Hartog.
Coll. Essais, Anacharsis, 2018, 77 p., 13 euros.

A quoi sert l'histoire ? Deux grands historiens français répondent à cette question par l'entremise d'un texte court. Pour Patrick Boucheron, "l'histoire est l'art de se souvenir de ce dont les hommes sont capables". Si l'humanité a été capable d'inventer un chemin une fois, elle doit être capable de le refaire une autre fois, l'histoire nourrit la liste des "indices de possibilité" chers à Cornelius Castoriadis.

Pour François Hartog, au contraire, ce sont les passés qui ne sont pas advenus qui tracent la voie des futurs possibles. Hartog souligne combien l'histoire a échappé aux historiens : grandes commémorations, jeux vidéo, médias, les sources se sont multipliées. Paradoxalement, ces histoires nourrissent un fort présentisme alors même que, perdus dans les bouleversements du monde, nous donnons la priorité à la mémoire des lieux, des objets, des gestes, à ce que l'on connaît. Beaucoup de grandes idées dans deux petits textes.

Christian Chavagneux

Alternatives Economiques, n°382 (09/2018)
Alternatives Economiques - L'histoire à venir