Actualité

Télécoms : SFR voit rouge

Violent trou d'air pour Altice, la maison mère de SFR : son action a perdu 50 % de sa valeur en deux semaines, après la publication des résultats trimestriels décevants de sa filiale télécoms début novembre. L'entreprise, rachetée en 2014 par Patrick Drahi, continue de perdre des clients et la stratégie de convergence des contenus a produit peu d'effets à ce jour. Patrik Drahi a donc remercié Michel Combes, directeur général d'Altice et PDG de SFR, et repris la présidence de la maison mère. Il a également promu certains de ses proches, dont Alain Weill, fondateur de NextRadioTV, (BFMTV, RMC...), à la tête de SFR. Pour rassurer les investisseurs, le groupe a annoncé qu'il arrêtait les acquisitions et a promis de céder des actifs pour se concentrer sur l'allègement de sa dette colossale avoisinant les 50 milliards d'euros.

Alternatives Economiques, n°374, page 46 (12/2017)
Alternatives Economiques - Télécoms : SFR voit rouge