Agir

Langue française : des accords

"Le masculin l'emporte sur le féminin" : cette règle grammaticale repose sur l'idée que le masculin est "plus noble". Avant le XVIIe siècle, l'accord se faisait au gré du locuteur, selon le genre du mot le plus proche ou le genre de la majorité des noms mentionnés. Dans une tribune publiée sur Slate.fr, 314 enseignant.e.s s'engagent à ne plus respecter cette règle, appellent le ministère de l'Education nationale à prendre des mesures en ce sens, et les autres professions liées à l'écriture (presse, édition...) à leur emboîter le pas. Une pétition a recueilli 25 000 signatures.

Alternatives Economiques, n°374, page 60 (12/2017)
Alternatives Economiques - Langue française : des accords