Lectures
Insoutenables inégalités. Pour une justice sociale et environnementale
par Lucas Chancel.
Les petits matins, 2017, 182 p., 16 euros.

"La course à la distinction sociale se fait en grande partie par des biens matériels (...), ce qui accroît l'impact humain sur l'environnement." Ainsi, les inégalités de revenus ne mettent pas seulement à mal la cohésion sociale, mais aussi l'environnement. En outre, ceux qui ont de faibles moyens sont bien plus frappés que les plus aisés par la pollution et le dérèglement climatique. Un travail de l'auteur (chercheur et enseignant à Sciences Po) et de Thomas Piketty montre qu'en France le dixième le plus riche émet 8 fois plus de gaz à effet de serre que le dixième le plus pauvre (23 fois plus aux Etats-Unis). Le même constat vaut à l'échelle internationale : l'Amérique du Nord (19 % du PIB mondial) est responsable de 27 % des émissions historiques de gaz à effet de serre, entre 1850 et 2015.

Comment réduire ces inégalités ? En améliorant l'accès aux services publics (transport, santé), en ciblant la rénovation énergétique sur les ménages modestes ou pauvres. En rendant progressif le taux de fiscalité sur la pollution (plus je pollue, plus le taux augmente), comme c'est le cas pour l'impôt sur le revenu, dont le taux s'alourdit lorsque le revenu augmente. Source d'informations, mais aussi de propositions, un livre qui, à Noël, devrait figurer dans les chaussures de ceux qui souhaitent une société plus juste. Et ils sont nombreux.

Denis Clerc

Alternatives Economiques, n°374, page 85 (12/2017)
Alternatives Economiques - Insoutenables inégalités. Pour une justice sociale et environnementale