Lectures
Lettre à G.. André Gorz en héritage
par Christophe Fourel.
Le Bord de l'eau, 2017, 144 p., 14 euros.

Même si ce livre est d'abord l'histoire d'une rencontre et d'une amitié, il est en fait bien plus que cela. Christophe Fourel, par ailleurs président de l'Association des lecteurs d'Alternatives Economiques, a écrit une longue et émouvante lettre à celui qui aurait pu être son grand-père et avec lequel, au fil du temps, s'était tissée une "complicité" à la fois intellectuelle et personnelle. Il raconte comment cela s'est fait et comment cela a changé sa vie, mais aussi sa façon de penser, au point que le théoricien est devenu, écrit-il, "le serrurier de ma pensée".

Sur cette trame très personnelle, Christophe Fourel a su éclairer la personne Gorz : pas seulement le penseur ("cette lettre n'est pas une épître aux gorziens"), mais surtout l'homme, tellement lié à son épouse que, tous deux, ils ont choisi d'abréger leur vie pour éviter la déchéance de la maladie dont elle souffrait. Au fil du texte, par touches imperceptibles, l'auteur fait allusion aux thèses "gorziennes" (que Gorz n'a cessé d'approfondir ou de nuancer, au besoin en rompant avec Karl Marx et les marxistes, comme en témoigne sa position sur le revenu d'existence). Si bien que ce livre, court et remarquablement écrit, constitue en fait une bonne introduction pour se familiariser avec l'un des plus grands analystes de la société contemporaine.

Denis Clerc

Alternatives Economiques, n°374, page 87 (12/2017)
Alternatives Economiques - Lettre à G.. André Gorz en héritage