Lectures
Suivre jésus et faire du business. Une petite société tribale dans la mondialisation
par Maurice Godelier.
Editions Thierry Marchaise, 2017, 170 p., 17,90 euros.

Petite tribu vivant dans la moyenne montagne en Nouvelle-Guinée, les Baruya ont été "découverts" en 1951 par une expédition de militaires australiens, ouvrant la voie à une colonisation "douce". Immergé parmi ces derniers dès le milieu des années 1960, l'anthropologue Maurice Godelier s'en est fait le spécialiste. Dans cet ouvrage, il propose tout à la fois une synthèse très accessible de ses travaux, une présentation du métier d'anthropologue et un bilan de l'entrée accélérée de cette société dans la mondialisation.

Il montre ainsi comment les structures économiques et religieuses ont été largement reconfigurées, mais non balayées, par l'attraction de la "modernité". La pénétration des églises protestantes, de l'école, de la monnaie fiduciaire ou de la culture commerciale du café n'a ainsi pas fait disparaître toutes les pratiques traditionnelles, tels que le chamanisme, le ginamaré ("mariage avec paiement du prix de l'épouse") ou encore l'exclusivité des hommes sur la propriété de la terre. Une belle étude de cas pour montrer les ambivalences de la mondialisation, à faire lire autant à ses contempteurs qu'à ses défenseurs !

Igor Martinache

Alternatives Economiques, n°374, page 91 (12/2017)
Alternatives Economiques - Suivre jésus et faire du business. Une petite société tribale dans la mondialisation