Buzz

Travailler plus sans gagner plus

En fonction de la demande, les salariés danois de l'industrie pourront travailler jusqu'à 42 heures par semaine, contre 37 aujourd'hui. Les partenaires sociaux viennent de signer un accord de modulation du temps de travail. En contrepartie, les syndicats ont obtenu des congés parentaux payés à 100 % du salaire et une enveloppe de 27 millions d'euros sur trois ans pour la formation ainsi qu'une hausse de 5,2 % du salaire minimum en trois ans, mais celui-ci concerne très peu de salariés. De fait, la flexisécurité danoise se durcit.

Alternatives Economiques, n°366, page 8 (03/2017)
Alternatives Economiques - Travailler plus sans gagner plus