Buzz

Ryanair hors la loi

Pour ne pas avoir affilié le personnel de sa base marseillaise au régime français de protection sociale, la compagnie aérienne irlandaise a été placée sous contrôle judiciaire. Une décision du 10 janvier, confirmée le 3 février dernier par la cour d'appel d'Aix-en-Provence. Ryanair devra donc verser une caution de 5 millions d'euros pour continuer à exercer son activité. Mise en examen pour travail dissimulé, la compagnie low cost aurait en effet éludé, en quatre ans, 6,8 millions d'euros de cotisations sociales, selon les estimations de l'Urssaf. Bref, une évasion de première classe.

Alternatives Economiques, n°366, page 8 (03/2017)
Alternatives Economiques - Ryanair hors la loi