Actualité

Automobile : PSA lorgne sur Opel

Dans un communiqué de presse publié le 14 février dernier, le groupe PSA a indiqué "examiner avec General Motors, de nombreuses initiatives stratégiques (...), y compris une acquisition potentielle d'Opel-Vauxhall". Si Opel est déficitaire depuis quinze ans, sa place sur le marché allemand intéresse PSA. Engagé dans une course au volume, le groupe cherche à réaliser des économies d'échelle grâce à un partage des coûts de R&D et une mise en commun des chaînes de production. Avec ce rapprochement, le groupe PSA passerait le cap des 4 millions de véhicules vendus par an, contre 3 actuellement. Les deux constructeurs étant positionnés sur des gammes similaires, la fusion entraînerait néanmoins des doublons et laisse planer une incertitude sur l'emploi des 38 000 salariés d'Opel, mais aussi de PSA.

Alternatives Economiques, n°366, page 48 (03/2017)
Alternatives Economiques - Automobile : PSA lorgne sur Opel