Lectures
Les reconfigurations du travail
Les débats de l'ITS n° 5.
ITS, 2016, 70 p., 6,50 euros.

Sous ce titre, l'Institut Tribune socialiste retranscrit les interventions de spécialistes analysant les effets des transformations de notre système économique sur le travail (et les travailleurs) dans certains métiers ou certaines branches professionnelles. Dominique Gillier (membre du Conseil économique, social et environnemental) plante le décor général : numérisation, métropolisation, tertiarisation, féminisation. Frédéric Bricnet et Daniel Richter se focalisent sur l'automobile et l'aéronautique, dont ils sont de bons connaisseurs l'un et l'autre. La filière automobile occupe plus de 500 000 salariés (dont beaucoup d'intérimaires : deux pour un CDI chez Renault-Flins) et la filière aéronautique près de 200 000. Toutes les deux se préparent aux défis du futur, qui peut se révéler un moyen d'enraciner durablement l'activité industrielle en France.

Odile Merckling souligne l'émiettement et la mauvaise qualité des emplois dans le nettoyage et les services à la personne, deux domaines quasiment réservés aux femmes. Quant à Patrick Cingolani, il dresse un constat similaire sur l'emploi procuré par les plates-formes informatiques (Amazon) ou numériques (Uber). Bref, le revers de la modernité.

Denis Clerc

Alternatives Economiques, n°366, page 87 (03/2017)
Alternatives Economiques - Les reconfigurations du travail