Lectures
Apprendre pour demain. Décodage des enjeux de la formation professionnelle
par Yves Barou et un collectif Afpa.
Des ilots de résistance, 2017, 329 p., 19 euros.

"La formation professionnelle fait l'objet d'un consensus national, mais d'un consensus mou", nous dit d'emblée Yves Barou, qui a dirigé cet ouvrage auquel sont associés des spécialistes de l'Association pour la formation professionnelle des adultes (Afpa). Puis il ajoute : "C'est pourtant précisément parce que le sujet est rassembleur qu'il faut s'y intéresser."

La méthode pour attirer le lecteur est effectivement originale : parler de la formation professionnelle par les mots (clés) qu'elle utilise. L'ouvrage est donc divisé en quatre parties : "Les mots intemporels" (comme apprentissage ou pédagogie), "Les mots d'hier" (aptitude, par exemple), "Les mots d'aujourd'hui" (accompagnement, e-learning...), "Les mots de demain" (simulateur, transitions...) et, pour finir, "Les mots d'après-demain" (comme éco-formateur ou robotrip).

Par un jeu de fiches successives, précises, documentées et commentées, c'est l'univers riche et stimulant de la formation professionnelle que le lecteur découvre au fil des pages. A mi-chemin entre le manuel et l'essai prospectif, il se dégage une véritable grammaire qui sert de fil conducteur aux auteurs : la formation professionnelle est un investissement social dont nos sociétés en mutation ne peuvent pas se passer. Au risque de l'obsolescence (programmée) de leurs ressources en capital humain. Une belle démonstration.

Christophe Fourel

Alternatives Economiques, n°366, page 91 (03/2017)
Alternatives Economiques - Apprendre pour demain. Décodage des enjeux de la formation professionnelle