Actualité

Conseils d'administration : la féminisation progresse

La loi "Copé-Zimmermann" de 2011 impose la présence 40 % de femmes dans les conseils d'administration des entreprises de plus de 500 salariés et de plus de 50 millions d'euros de chiffre d'affaires. A quelques exceptions près, cette obligation concerne les entreprises du CAC 40 et celles du SBF 120. Celles-ci devaient se mettre en conformité en 2017. L'objectif est presque atteint : selon l'observatoire Ethics & Boards, les sociétés du CAC 40 comptaient en moyenne 39,9 % de femmes dans leur conseil d'administration fin 2016, contre 16,4 % en 2010. Celles du SFB 120 en comptaient 38,2 fin 2016 (contre 12,5 % en 2010). En revanche, les comités exécutifs ou comités de direction, qui sont l'instance de direction opérationnelle, restent largement masculins : seuls 14 % de leurs membres sont des femmes dans les sociétés du CAC 40 et du SBF 120.

Alternatives Economiques, n°365, page 30 (02/2017)
Alternatives Economiques - Conseils d'administration : la féminisation progresse