Comprendre

Sociologie : l'actualité des études

  • 14 % des Européennes nées en 1968 n'ont pas d'enfant, selon l'Ined. L'infécondité reste inférieure à son niveau du début du XXe siècle (presque 25 %), mais elle ne cesse d'augmenter depuis les années 1960, après avoir atteint son plus bas niveau (10 %) après-guerre. La progression actuelle s'explique à la fois par des mises en couple plus tardives et moins stables, la précarisation de l'emploi et la difficulté à concilier vie privée et vie familiale (répartition des tâches domestiques défavorable aux femmes, dispositifs de garde peu développés). Si l'infécondité semble s'être stabilisée à l'Ouest et au Nord, les auteurs prévoient sa progression dans les pays du Sud et dans une moindre mesure de l'Est, où l'infécondité reste mal acceptée socialement. Aude Martin
  • "La proportion de femmes sans enfant a-t-elle atteint un pic en Europe ?", Eva Beaujouan et alii, Population et Sociétés n° 540, janvier 2017
    A consulter sur www.ined.fr
  • En 2015, 2 % des actifs en emploi allaient travailler à vélo selon l'Insee, toujours loin derrière la voiture (70,6 %) et les transports en commun (14,8 %). Ce mode de transport, privilégié pour les trajets de moins de 4 kilomètres, est utilisé surtout dans les zones urbaines, par les cadres ou les diplômés de l'enseignement supérieur et les hommes, les femmes utilisant davantage les transports en commun. Les aménagements de voirie (pistes cyclables) font de grosses différences : à Strasbourg ou Bordeaux, plus de 10 % des actifs se déplacent en vélo ! Reste à mesurer l'impact de la réduction d'impôt en vigueur depuis un an pour les entreprises qui mettent à disposition des vélos et l'indemnité kilométrique accordée aux salariés qui se rendent au boulot à bicyclette. A. M.
    "Partir de bon matin, à bicyclette...", par Frédéric Tallet et Vincent Vallès, Insee Première n° 1629, A consulter sur www.insee.fr
Alternatives Economiques, n°365, page 81 (02/2017)
Alternatives Economiques - Sociologie : l'actualité des études