Lectures
Dans l'enfer de Bercy. Enquête sur les secrets du ministère des Finances
par Marion L'hour et Frédéric Says.
JC Lattès, 2017, 416 p., 20,50 euros.

Après plusieurs mois d'enquête et des dizaines d'entretiens, Marion L'Hour et Frédéric Says, journalistes à France Inter et à France Culture, reviennent avec un livre qui lève le voile sur la forteresse de Bercy. Du concret, du précis, le tout dans une langue limpide, pour nous faire découvrir les outils du pouvoir aux mains du ministère des Finances. Passionnant.

Stratégie

Bercy, c'est bien sûr le budget de la France, les dépenses et les recettes. Chaque ministre doit aller négocier. On découvrira les stratégies de chacun pour tenter de récupérer de l'argent (surtout ne pas mettre la politique prioritaire en premier, sinon on n'obtient plus rien pour le reste !) ou pour ne pas en donner (placer les gens sous la clim ou les affamer pour les faire céder plus vite...). Côté impôts, on fait connaissance avec Adonis et Sirius Part, les programmes informatiques qui traquent les incohérences dans les déclarations fiscales. Et, oui, le ministre est informé des contentieux fiscaux des personnalités et peut pousser à des règlements à l'amiable s'il le veut.

La partie consacrée à la lutte contre la fraude fiscale contient un scoop : Michel Taly, ancien directeur de la législation fiscale, avoue qu'il a refusé en 1995, par crainte d'une entourloupe, une proposition des Etats-Unis qui aurait fortement remis en cause l'utilisation des prix de transfert comme stratégie d'optimisation fiscale agressive des multinationales. Dommage !

Rapports de force

Le ministère des Finances se situe au coeur des rapports de force de la vie politique française. L'Elysée, qui nomme par principe le directeur de cabinet du ministre, cherche toujours à diviser le ministère en plusieurs départements pour éclater son pouvoir. Les différentes administrations internes casent quant à elles leurs représentants dans les cabinets. Et à son arrivée, le nouveau ministre reçoit une liste de propositions de réformes : c'est la même, qu'il soit de droite ou de gauche ! Il faut savoir résister à la puissance de l'administration et, même quand on gagne l'arbitrage politique, surveiller la mise en oeuvre car, à Bercy, "si on veut ensabler, on sait faire" ! Terrifiant.

On apprend dans ce livre des foules de choses, notamment sur les jeux d'influence autour du ministère ou sur les objectifs contradictoires de l'Etat actionnaire. Instructif et fascinant.

Christian Chavagneux

Alternatives Economiques, n°365, page 88 (02/2017)
Alternatives Economiques - Dans l'enfer de Bercy. Enquête sur les secrets du ministère des Finances