Sommaire du dernier numéro

Alternatives Economiques n° 381juillet 2018 La France comme vous ne l'avez jamais vue !

 

L'éditorial de Guillaume Duval

Comptes

Question de lecteur

L'événement

Data

  • L'Europe dérape sur le climat (Antoine DE RAVIGNAN)
    L'Europe dérape sur le climat (Antoine DE RAVIGNAN)
    "Un pas en arrière dans la transition énergétique ?" C'est sous ce titre que la société de conseil Enerdata a présenté son dernier "Bilan énergétique mondial". De 2014 à 2016, la planète avait vu - enfin - ses émissions de CO2 se stabiliser. Mais le plateau précurseur de la grande descente n'aura été qu'un faux plat. En 2017, la courbe des émissions de CO2 est repartie en forte hausse : + 2 % sur un an dans les pays du G20, qui représentent les quatre cinquièmes du total mondial. En cause, l'accélération de la croissance économique (+ 3,7 % pour le G20), ce qui s'est traduit, malgré la remonté (…)
    Acheter le document

Y'a de l'éco

  • Retraites : attention à la casse ! (Christian CHAVAGNEUX)
    Retraites : attention à la casse ! (Christian CHAVAGNEUX)
    Consultation des partenaires sociaux, consultation citoyenne, la réforme des retraites, prévue pour 2019, a déjà démarré. Le gouvernement veut rendre notre système plus juste. Celui-ci comporte, de fait, un certain nombre d'injustices. Selon l'Insee, il y a treize années d'écart d'espérance de vie entre les 5 % les plus pauvres et les 5 % les plus riches. Et l'OCDE montre que les travailleurs pauvres subissent, en plus, un taux de remplacement - le rapport entre le montant de la pension et le dernier salaire - plus faible que les autres. Est-ce que le gouvernement veut combattre ces injustices (…)
    Acheter le document

Le tour de la question

  • Après les élections de mars dernier, ce sont désormais deux forces politiques très eurosceptiques qui dirigent l'Italie. D'une part, le Mouvement 5 Etoiles, le parti antisystème de Luigi Di Maio créé par l'humoriste Beppe Grillo, puissant surtout dans le sud de l'Italie ; d'autre part, le parti xénophobe de la Ligue du Nord, dirigé par Matteo Salvini, présent surtout, comme son nom l'indique, dans le nord du pays.
    Acheter le document

Actualité

Agir

Dossier : La France comme vous ne l'avez jamais vue !

  • Un Paris qui avance, quelques métropoles qui s'accrochent et une France improductive qui traîne la patte ? A regarder le PIB, principal indicateur de production, on pourrait le croire. Mais le PIB est trompeur, et les distinctions régionales aussi. Quelle part de richesse produite faut-il attribuer à l'usine Michelin de Vannes et au siège de Clermont-Ferrand ? En fait, la France produit partout.
    Acheter le document
  • Cap sur le soleil et la mer. Signe de leur héliotropisme, les Français se sont progressivement éloignés des grands centres urbains pour rejoindre leurs proches banlieues, puis, plus récemment, les façades littorales, où de nombreux logements sont suroccupés. Les zones montagneuses peu denses tirent quant à elles leur épingle du jeu, en attirant une part importante de résidents secondaires.
    Acheter le document
  • Toujours plus loin, toujours plus vite. Grâce au développement du train à grande vitesse (TGV) et à la présence de nombreux aéroports de petite taille un peu partout sur le territoire, rien n'est jamais très loin, en France. En tout cas si on a de l'argent. Les lourds investissements publics pour améliorer la mobilité à vive allure profitent en effet surtout aux cadres entre deux métropoles. Au détriment des petites lignes de train, à l'agonie, et de celles de banlieue, saturées.
    Acheter le document
  • Première destination touristique au monde, la France attire toujours autant les visiteurs étrangers. L'Hexagone occupe également une place de choix dans les échanges commerciaux mondiaux, auxquels chaque région contribue à sa manière. Cependant, de plus en plus contestée par les populations et certains économistes, l'hypermondialisation dans laquelle s'intègre le pays n'a pas que des effets positifs et vient exacerber les inégalités entre territoires.
    Acheter le document
  • Déménage-t-on en priorité pour trouver du travail ? Ou pour la qualité de vie, en espérant dégoter par la suite un emploi dans la région de destination ? La question fait l'objet de débats chez les économistes-géographes. Mais après des décennies où les Français ont massivement délaissé les campagnes afin de décrocher un travail en ville, il semble que nous quittions désormais surtout la moitié nord-est de la France pour vivre au soleil et à la mer. Où des emplois se créent alors pour satisfaire les besoins des nouveaux arrivés.
    Acheter le document
  • Notre système de protection sociale est certes onéreux, mais cet argent n'est pas jeté par les fenêtres. Sans les correctifs opérés par les aides sociales et les impôts, le fossé entre régions serait plus grand. Bien qu'imparfait, le modèle social a fait ses preuves pour réduire les inégalités et lutter contre la pauvreté.
    Acheter le document
  • La France dispose d'un patrimoine naturel particulièrement riche. Encore faut-il qu'elle en prenne soin. Car si le bio et les énergies renouvelables se développent, nombre de Français respirent encore un air de mauvaise qualité.
    Acheter le document
  • Souvent présentés comme des territoires de relégation, la banlieue et le périurbain affichent les niveaux de vie, en moyenne, les plus élevés. Les villes-centre restent des territoires très hétérogènes, accueillant notamment une forte proportion de population à très bas revenus. De quoi revoir bien des explications toutes faites sur les dynamiques de la société française.
    Acheter le document
  • "Ils nous oublient, à Paris", entend-on souvent dans les campagnes. C'est vrai, dans les territoires isolés, les services publics ont reculé plus qu'ailleurs. Le médecin est plus loin, le téléphone passe moins bien. Mais les départements ruraux restent aujourd'hui encore les mieux dotés en investissement public. Et leur qualité de vie attire des néo-ruraux de plus en plus nombreux.
    Acheter le document
  • 67 millions d'acheteurs (Aude MARTIN)
    67 millions d'acheteurs (Aude MARTIN)
    Dis-moi ce que tu consommes, je te dirai qui tu es. La radiographie des millions de biens échangés chaque année sur Leboncoin révèle des pratiques variables d'une région à l'autre, de la même façon que le taux d'équipement en voitures montre la difficulté qu'ont certains territoires à sortir du "tout-bagnole". Outre l'équipement, les Français dépensent également à l'extérieur : par exemple dans les bistrots, cafés ou discothèques, lieux emblématiques de socialisation.
    Acheter le document
  • La France, patrie de la RTT... Le refrain est connu. Mais il y a ceux qui profitent de leur temps libre et ceux qui travaillent pour les flâneurs. Travailler moins, c'est stimuler la demande culturelle, la vie associative, la pratique sportive et ses débouchés... Bref, enclencher un cercle vertueux où les loisirs stimulent l'activité.
    Acheter le document

Comprendre

Lectures

Ecrans

Idées et débats

Histoire

Le bloc-notes de Philippe Frémeaux